Thesouthbase.fr

A la découverte de la Côte d’Azur, avec Morgane GALÉA. Créatrice de Thesouthbase.fr

Depuis sa création fin 2018, l’association Sans Mon Portable a trouvé un terrain de jeu et de rencontres formidable dans le Var. Elle a d’ailleurs installé son siège à Saint Mandrier sur Mer, près de Toulon. 

J’ai quelques convictions sur les vertus et bienfaits de la déconnexion, et la manière de pratiquer cet art de vivre.

Se déconnecter n’a de sens que si cela est vécu comme une opportunité de se reconnecter à soi, et à ce(ux) qui nous entoure(nt).

Combien de parents se lamentent d’avoir perdu contact et toute communication avec leurs enfants, adolescents, qui restent rivés des heures, des jours et nuits entières sur leurs écrans, se rendant indisponibles à leur entourage ?

On me demande donc souvent : « je suis désespéré(e), que me conseillez-vous de faire ? ».

Rien d’extraordinaire, mais toujours le plus simple et le plus efficace : 

C-O-M-M-U-N-I-Q-U-E-R. 

Trouver d’autres routines de vie, d’autres règles pour la communauté familiale. Mais aussi vivre ensemble des expériences, et visiter des lieux qui resteront dans nos mémoires, et que nous aurons visités ensemble.

J’ai en mémoire une sortie déconnectée organisée par l’association où un adolescent plein d’entrain avait emmené ses parents. Je l’entends encore me dire, devant ses parents amusés « j’ai trouvé votre idée sympa alors je suis venu avec eux, ce sont des accrocs au portable… ».

Se déconnecter de ses écrans ne suffit pas pour se sentir bien, si on n’a pas « en face », une alternative, une activité, un projet, un programme à partager. Et inutile pour cela de chercher la complication ou l’originalité à tout prix.

La déconnexion selon moi c’est aussi un lieu, des lieux qui s’y prêtent, et où se reconnecter à soi fait sens.

A ce titre, la Côte d’Azur regorge de joyaux où s’isoler, rêver, se perdre, se retrouver et passer des moments extraordinaires, sous la lumière étincelante du soleil de méditerranée.

A l’origine, le terme « Côte d’Azur » est inventé en 1887 par Stéphen Liégeard dans son livre du même nom. Il servit à décrire son voyage sur les littoraux de Provence et de Ligurie, plus précisément entre Hyères et Gênes.

A la découverte de la French Riviera, Morgane la fondatrice de thesouthbase.fr, vous propose des multitudes de plages de rêve, réparties en 8 catégories. Ce sont des criques sauvages, des plages de sable, plages familiales, plages calmes, plages en ville, les « red rocks », plages atypiques où plages Nature.

Pour chacune de ces plages ou criques, le site thesouthbase.fr vous indique, méthodiquement, son niveau de fréquentation habituel, de calme, sa facilité d’accès (ou pas..), son caractère publique ou privé, sa nature (sable ou galets), son niveau de sécurité (surveillée ou non), la présence de sanitaires et ses activités.

Que demander de plus ?

Alors, qu’attendez-vous pour vivre pleinement, et sans portable, une belle expérience les pieds dans l‘eau ?

Prenez un livre, des lunettes, de la crème solaire, une serviette, ou un bloc-notes et de quoi écrire… c’est parti !

Les coups de cœur de Sans Mon Portable ?

Le premier c’est la réserve de Nice, un des lieux préférés des Niçois. Elle est nichée derrière le port, offre des petites criques de galets et une eau incroyablement propre et claire. C’est un magnifique symbole de déconnexion, à quelques pas de l’agitation citadine et pourtant un endroit magnifique pour se poser, rêver…et piquer une tête ! Le soir, la réserve devient un spot exceptionnel pour admirer le coucher ou pour prendre un apéro au bord de l’eau.

Le second est au pied d’Eze, village perché à 400 mètres au-dessus de la mer et particulièrement visité pour le charme de ses petites ruelles typiques, mais surtout pour son magnifique jardin exotique avec une vue incroyable sur toute la baie. Mais plus que son village, Eze offre des environs et un bord de mer à la végétation luxuriante et méditerranéenne. La plage de Saint Laurent d’Eze est un bijou du littoral de la Côte d’Azur. Dissimulée et uniquement accessible par un petit chemin sinueux la plage est particulièrement sauvage et peu fréquentée même en pleine saison. D’un côté se trouve un espace plus large de galet avec un petit escalier creusé dans les rocher pour accéder à un spot de saut. De l’autre un espace plus intimiste avec des petits cailloux et beaucoup d’ombre. Ici on trouve également un escalier qui mène à un petit chemin le long du littoral ou vous pouvez admirer la plage et les environs d’en haut. Ce petit chemin ne va pas bien loin, il mène quelques mètres plus loin à la crique du Cap Estel, une petite plage naturiste.

Le dernier, qui sera bientôt référencé sur le site thesouthbase.fr est la plage de la Coudoulière sur la presqu’île de Saint Mandrier sur Mer.

Elle se situe au bout du village, après le port, tout près du domaine de l’Ermitage.

Constituée de galets, c’est une plage publique, familiale, calme, très facile d’accès. Elle est surveillée l’été pendant la saison touristique et elle dispose de douches.

L’eau y est très claire et la Coudoulière répond aux critères du Pavillon Bleu.

Vous pouvez, avec masques et tubas partir ici à la découverte des richesses animales et végétales. Vous éloignant un peu, vous croiserez ainsi des espèces telles que la Saupe, la Daurade, la Bogue, la Girelle royale, l’Oblade, le Mulet, mais aussi les espèces protégées que sont la Posidonie, le Mérou, la Grande Nacre et l’Oursin Violet.

Bonne déconnexion en Méditerranée !

Le site sansmonportable.com recense lieux, coachs et activités permettant de vous faire du bien, seul(e) ou en famille. Vous pouvez aussi nous proposer vos découvertes et les faire référencer sur notre site. Si le sujet de la digital detox vous intéresse et que vous avez des talents pour l’écriture, le dessin, vous pouvez aussi devenir chroniqueur(euse) régulier(ère) sur sansmonportable.com. Il vous suffira de nous contacter…

Le site thesouthbase.fr est le site référent de découverte et de partage des joyaux du littoral de la French riviera.

Leur rencontre était inévitable puisqu’ils sont complémentaires.

Je remercie chaleureusement Morgane GALEA pour son intérêt et la félicite pour son travail de recherche, de documentation, de créativité, au service du bien-être et de la valorisation de notre patrimoine naturel !

A bientôt !

Boris NEPVEU

Président de Sans Mon Portable