Alycia

Interview d’Alycia Poindessort (Chargée de mission Education – Toulon)

Bonjour Alycia ! Ravi de cette mise en relation…prête à nous parler de toi et de tes activités ?

Bonjour Boris, Je suis enthousiaste et prête. 

Raconte-nous un peu ton parcours…

J’ai commencé mes études en alternance à 17 ans. Après un BTS banque de deux ans, je suis allée travailler à l’usine un an pour mieux faire murir mon projet professionnel. En 2017, je suis arrivée à Toulon et j’ai repris mes études avec une licence et un mastère en ressources humaines. Aujourd’hui je suis chargée de mission éducation dans l’association FACE Var et j’accompagne des jeunes varois dans la découverte du monde professionnel.

Nous aimerions en savoir plus sur FACE Var ?

FACE Var est un club d’entreprises structuré en association et agréé par la Fondation FACE, reconnue d’utilité publique. Elle s’inscrit dans une dynamique globale de l’engagement social et de lutte contre toutes les formes de discrimination et d’exclusion en organisant ses missions en 5 domaines principaux que sont :

-Éducation-Culture

-Emploi

-Entreprise

-Vie Quotidienne

-Territoires

Moi je suis rattachée au service Education-Culture 

Dans le cadre de ta mission professionnelle, quelle est ta contribution au sein d’Education-Culture ?

J’interviens dans des établissements scolaires et dans des permanences de quartiers afin de rencontrer des jeunes et de les sensibiliser aux attendus du monde de l’entreprise. Les entreprises partenaires de FACE Var interviennent avec nous pour appuyer nos propos et présenter leurs métiers.

Tes plus belles fiertés ?

Ces rencontres et ces échanges avec les jeunes sont tous riches d’expériences et de vécus. Lorsqu’on arrive à ouvrir les champs des possibles aux jeunes et à leur permettre d’intégrer une formation ou un emploi qui leur parle, on se sent vraiment fier. 

Quels sont tes autres centres d’intérêt, à part ton métier ?

Je suis investie dans quelques associations, qui me permettent de donner de mon temps libre à des causes qui me sont chères. 

Suivre une Digital Detox, ça consiste en quoi selon toi ?

Une digitale détox est selon moi, un processus par lequel, on revient aux fondamentaux d’un usage sain et pertinent des outils numériques. Les enjeux de développement, la place de l’information en temps réelle et la grande part des réseaux sociaux dans nos vies aujourd’hui sont des éléments non négligeables et ils seraient même aberrant de penser que l’on pourrait aujourd’hui évoluer, travailler et s’épanouir véritablement sans le digital et sans internet. Mais il est important de savoir quand s’arrêter, quand dire « STOP », se déconnecter et de vivre une autre vie que celle reflétée sur internet. Une digitale détox, c’est donc pour moi apprendre à utiliser, vivre plus sainement avec internet et le digital. Il s’agit donc de s’inscrire dans un parcours favorisant un usage plus responsable, plus sain et plus pertinent et limité des outils numériques, d’internet en général. 

On apprécie mieux une chose quand on sait s’en détacher quand il le faut, si non, on en devient esclave.

L’hyper-connexion est-elle un facteur d’isolement social ? Une addiction ? Ton avis ?

Oui, l’hyper-connexion est un facteur qui favorise l’isolement social et constitue un véritable nid pour diverses formes d’addiction. Le fait de ne vivre que par son téléphone ne permet donc plus de pouvoir avoir de saines interactions humaines et de développer des relations sociales constructives avec son entourage. 

La multitude de possibilités qu’offre aujourd’hui les smartphones et internet en général nous plonge dans l’illusion que nous n’avons plus besoin de rencontrer du monde, d’interagir avec le monde extérieur et de vivre réellement des expériences que même la réalité virtuelle ou tout autre gadget ne peut permettre car il s’agit d’interactions humaines au sens le plus personnel et profond de l’expérience. 

Ton portable à toi, comment lui fixes-tu des limites ?

Mon portable est tant un outil de communication, d’interactions qu’un outil professionnel. Je l’utilise donc très souvent. En revanche, il ne peut se prévaloir d’être mon meilleur ami car je m’en détache lors de mes moments de plaisir et de détente avec mes proches. Utiliser mon portable lorsque je suis en famille, je me le conçois comme un manque de respect et de considération pour mes proches et c’est un élément qui m’aide beaucoup. 

En dehors de cela, il y a aussi de nouvelles fonctionnalités du téléphone qui me sont bien utiles car elles me permettent de savoir avec précision combien de temps je passe par jour sur le téléphone et quels ont les applications que j’utilise le plus. Cela favorise donc une meilleure évaluation de mes usages, de ma productivité et ces statistiques me permettent de voir comment mieux l’utiliser. 

Il ressemble à quoi ?

Il s’agit d’un smartphone de la marque à la pomme. Ce n’est pas le plus récent mais il satisfait totalement à mes besoins actuels. 

A quel moment apprécies-tu le plus de le lâcher ?

J’apprécie de me lâcher véritablement dans les moments où je suis un peu fatigué et où j’ai besoin de relâcher la pression du quotidien. Notamment en passant un peu de temps sur les réseaux sociaux, en regardant des vidéos drôles. Il s’agit vraiment pour moi de me distraire et m’amuser car je suis une grande enfant dans l’âme.

Ta recette à toi, pour ta déconnexion personnelle ? 

Ma recette, c’est vraiment passer du temps et profiter des gens que j’aime. Discuter avec eux et voyager, découvrir le monde qui m’entoure.

Et si nous imaginions un événement ensemble, une action, un Webinaire (faute de mieux…) une conférence pour développer notre visibilité et nos savoir-faire communs, tu serais partante ?

Je peux bien l’être, cela dépendra bien évidemment de mon emploi du temps et des activités. Je suis toujours partante pour vivre de nouvelles expériences. 

Si par bonheur tu voulais soutenir l’association, pour 1 an, tu trouveras ici pour 15€, le lien te permettant d’apporter ta contribution…

https://www.helloasso.com/associations/sans-mon-portable/adhesions/adhesion-a-l-association-sans-mon-portable-2020-2021

Ok je note !

Et si on souhaite suivre ton actualité ou celle de FACE Var ? Où te retrouver ?

Vous pourrez trouver l’instagram de notre service @facevareducationculture ou encore la page FACEVar sur linkedin.

A très bientôt chère Alycia, on se voit bientôt ?

Au plaisir !