emails

Les emails, des ennemis de la relation humaine ?

Une étude a révélé que les employés qui ressentaient le besoin de répondre aux emails professionnels en dehors des heures de bureau traditionnelles ont signalé des niveaux d’anxiété plus élevés et des niveaux de bien-être et de satisfaction relationnelle plus faibles. Consulter vos e-mails après le travail peut sembler inoffensif, mais cela peut en fait être mauvais pour votre santé, votre bien-être et vos relations. 

Les emails favorisent l’anxiété

Peu importe le temps que les individus passent réellement à surveiller/répondre aux e-mails professionnels en dehors des heures de travail, la simple présence d’attentes organisationnelles pour surveiller les e-mails en dehors du travail a conduit à l’anxiété des employés et à des effets négatifs sur le bien-être, ce qui a également affecté leurs vies de famille. Ces attentes sont un facteur de stress important au-delà de la charge de travail réelle. 

Le fait de vérifier les e-mails du travail le soir ou en vacances ne vous affecte pas seulement. Cela peut également avoir un impact sur le bonheur de votre partenaire, et vos relations avec lui (elle). Des chercheurs ont également constaté que ces attentes conduisaient les employés à surveiller plus fréquemment leurs e-mails, certains les vérifiant toutes les heures.

L’e-mail, l’ennemi des conversations ?

Notre dépendance à l’égard du courrier électronique a atteint un stade où il est souvent utilisé de manière inappropriée, et cela pourrait nuire à la santé de votre entreprise. Beaucoup d’entre nous reçoivent régulièrement tellement d’e-mails que nous nous demandons souvent « mon travail consiste-t-il à répondre aux e-mails toute la journée ? ». 

Le problème, c’est que le courrier électronique ne transmet pas d’émotion. L’e-mail ne transmet pas d’intention. Un e-mail mal rédigé peut, au mieux, semer la confusion, et au pire, être offensant. Lorsqu’il est bien utilisé, le courrier électronique est une méthode de diffusion d’informations qui peut être pratique et rapide. 

Pourquoi votre collègue, qui est assis à 1 mètre de distance vous envoie-t-il un e-mail vous demandant ce que vous aimeriez déjeuner ? Pourquoi ne se lèvent-ils pas de son siège ?

Les emails et ses effets négatifs : quelles solutions ?

L’interdiction uniforme des e-mails professionnels n’est pas envisageable, car la nature et les responsabilités d’un travail peuvent varier. Mais réduire cette anxiété associée à la communication électronique devrait être une priorité absolue pour les travailleurs et les employeurs. Dans certains pays, s’attendre à ce que les employés consultent leurs e-mails en dehors des heures de travail est illégal. En janvier 2017, une loi est entrée en vigueur en France qui donne aux travailleurs français le droit de se déconnecter et d’ignorer les e-mails en dehors des heures de travail. 

Les entreprises devront également privilégier la conversation verbale, sans pour autant oublier les autres formes de communication. Il est peut être nécessaire d’aménager une salle de réunion où les employés peuvent se réunir de temps en temps. Il faut apprendre à s’écouter, à instaurer la confiance, le respect, la réciprocité, l’ouverture d’esprit et la loyauté qui sont des qualités qui ne s’installent pas via les emails.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à vous rendre sur le site prevention-internet.fr

 

Une chronique d’Allan Kinic.